Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Langues et cultures de l’Antiquité > Insula, ae, f.
Publié : 18 mai 2020

Insula, ae, f.


« Saxum !… Cacumen !… Promunturium est ! Dicone promunturium ? 
Paeninsula est ! »

« C’est un roc !… C’est un pic ! 

C’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? C’est une péninsule ! »


Ce mot d’insula qui signifie « île » nous permet de comprendre le français « insulaire » que l’on emploie pour parler des habitants d’une île. Il nous explique aussi le nom « péninsule » (cher aux amateurs de Cyrano de Bergerac) qui est formé de paene « presque » et de notre insula.
Mais pour les Romains, l’insula est aussi un immeuble, une batiment à plusieurs étages et à habitations multiples. Nous en voyons un bel exemple dans Le Domaine de dieux, l’une des aventures d’Astérix.