Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Langues et cultures de l’Antiquité > Flammeus, flammea, flammeum
Publié : 5 février

Flammeus, flammea, flammeum

« Hoc malum est colore flammeo. »

« Cette pomme est de couleur de feu. »

Le nom de la couleur orange n’apparaît qu’au XVIe siècle et tire son nom du fruit comme vous vous en doutez. Le terme « orange », pour désigner le fruit lui-même, n’existe qu’à partir du XIIIe siècle. Il vient de l’arabe narandj (en passant par l’Espagne : naranja), lui-même emprunté au sanscrit nagaranga, dont le sens est « fruit aimé des éléphants ». Le « o » a été ajouté au nom arabe par influence du nom de la ville d’Orange (Vaucluse), par où ces fruits transitaient.
Alors comment les Romains et les Grecs désignaient-ils cette couleur ? Tout simplement en comparaison avec la couleur du feu : flammeus, flammea, flammeum pour le latin et πυρρός, πυρρά, πυρρόν (vous retrouvez ici la racine du mot ὁ πυρετός, πυρετοῦ, la fièvre] en grec.