Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Langues et cultures de l’Antiquité > Καλὸς κἀγαθός
Publié : 14 décembre 2020

Καλὸς κἀγαθός

« Κῦρος καλὸς κἀγαθός ἦν »
[Kuros kalos kagathos hênn]
« Cyrus était un homme beau et bon. »

Je ne traduis pas aujourd’hui cette phrase en latin, parce qu’il s’agit d’une expression typiquement grecque. L’adjectif καλός, καλή, καλόν [kalos, kalê, kalonn] – « beau » (en latin vous connaissez pulcher, pulchra, pulchrum) – et ἀγαθός, ἀγαθή, ἀγαθόν [agathos, agathê, agathon] – bon (bonus, bona, bonum en latin) sont reliés par la conjonction de coordination καί [kaï] (qui est ici élidée, il ne reste que le κ). C’est l’expression même de l’idéal de l’homme chez les Grecs et qui correspond au « Mens sana in corpore sano » des Romains que nous avons découvert il y a quelques jours. L’historien Xénophon, au Ve siècle avant J.-C., décrit Cyrus le Jeune, prince perse, comme un modèle de καλὸς κἀγαθός : aussi beau dans sa chair que dans son âme.