Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Langues et cultures de l’Antiquité > Nuptiae, arum, f. pl.
Publié : 20 novembre 2020

Nuptiae, arum, f. pl.


« Ad nuptias Gyptis invitati
omnes proci erant. » 

« Tous les prétendants étaient invités au mariage de Gyptis. »


La légende rapporte que Gyptis, fille du roi gaulois des Ségobriges, choisit elle-même l’homme qu’elle épousera lors du banquet de noces et que de ce mariage est née la ville de Marseille (nous sommes en 600 avant J.-C.).
Les femmes romaines n’ont pas eu tant de liberté et ne choisissaient pas leur époux.
Étymologiquement, le mot nuptiae suppose que l’on mette un voile pour dire sa soumission à son mari.


Vous retiendrez facilement le mot grec
ὁ γάμος, ου [hô gamos], que l’on retrouve dans le français « polygame » qui signifie que l’on est marié à plusieurs personnes en même temps.