Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Langues et cultures de l’Antiquité > filius, filii, m. et filia, filiae, f.
Publié : 13 novembre 2020

filius, filii, m. et filia, filiae, f.


« Iulius et Aemilia duo filios
et unam filiam habent. »

« Julius et Amélia ont deux fils
et une fille. »

 


Les mots latins encore une fois nous expliquent les bizarreries de l’orthographe française. Filius perd son i et son u et donne notre « fils » ; quant au féminin, le son « mouillé » des deux ll reprend la prononciation du li latin.


L’un et l’autre nous permettent de comprendre qu’une « filiale » est une entreprise qui dépend d’une société « mère »… et aussi ce qu’est l’amour filial que nous avons pour nos parents !