Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Langues et cultures de l’Antiquité > mater, matris, f.
Publié : 10 novembre 2020

mater, matris, f.

« Nemo, ita me vocant mater paterque. »

« Personne, c’est ainsi que m’appellent ma mère et mon père. »

Cette fois encore, le mot grec et le mot latin sont assez proches : mater, matris et ἡ μήτηρ, μητρός [hê mêtêr, mêtros], similitude que l’on retrouve dans de nombreuses langues (mère, mother, mutter, madre, etc.).
Si la mère de famille n’a pas le même statut que le père dans l’Antiquité greco-romaine, elle a tout de même une place toute particulière et c’est grâce à sa vertu que ses enfants réussiront. Voyez la belle figure que nous présente, à travers les siècles, Cornélie, mères des Gracques : https://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/pierre-jules-cavelier_cornelie-mere-des-gracques_sculpture-technique_marbre_1861.