Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Langues et cultures de l’Antiquité > Nomen, nominis, n.
Publié : 4 novembre 2020

Nomen, nominis, n.


« Ei nomen est Caius Iulius Caesar. »

« Son nom est Caius Jules César. »


Tout citoyen romain (seuls les citoyens romains, devrais-je dire) possède trois noms : les tria nomina. 
Un praenomen, « prénom » (il en existe dix-huit !) comme Caius, Marcus, Quintus ou Tiberius ; un nomen : Jules n’est pas le prénom mais le nom de famille de Jules César. Enfin un cognomen, surnom donné à une personne de la famille et qu’elle transmet à ces descendants : il fait référence à un métier, un exploit ou à un trait physique (Rufus, le roux, par exemple). Caesar viendrait ainsi d’un mot punique (de Carthage, ville antique située dans l’actuelle Tunisie) qui signifie l’éléphant. L’un des ancêtres du Romain le plus célèbre aurait tué un éléphant lors de la deuxième guerre punique à la fin du IIIe siècle avant notre ère.